Destination Côte d'Opale

Weekend en Côte d’Opale

La Côte d’Opale, rien que pour vous

« Y a-t-il dans la nature quelque chose qui possède cette diversité de coloration sans cesse changeante ? Oui, il ya l’opale, cette pierre précieuse aux tons laiteux… » Grâce à la plume d’Edouard Lévêque, journaliste du début du XXe s., naquit le surnom de cette côte qui court de la frontière belge jusqu’à l’estuaire de l’Authie, à Berck-Plage. Incomparable au lever du soleil avec cette lumière blanc opaque qui passe au rose avant de virer au bleu, la Côte d’Opale n’a pas eu de mal à séduire peintres et poètes.

A moins de 2 h de Paris en train et 3 h. en voiture, elle a également vu arriver de plus en plus d’estivants qui apprécient ses longues plages ourlées de dunes ou de falaises. Prendre de la vitesse en char à voile et de la hauteur en faisant voler son cerf-volant, s’offrir une belle dose d’adrénaline en kitesurf ou profiter simplement du temps qui passe, étendu sur sa serviette face aux côtes anglaises, procure une succession d’émotions que l’on ne peut vivre qu’ici.

Enfin, l’histoire de la Côte d’Opale est marquée par sa proximité avec l’Angleterre, dont elle n’est séparée que par un bras de mer. Au fil des siècles, des villes fortifiées furent bâties pour protéger la région des éventuels assauts de ses voisins britanniques. Aujourd’hui, de Bergues à Montreuil-sur-Mer, de Gravelines à Boulogne-sur-Mer, ce beau patrimoine défensif contribue à faire de la Côte d’Opale une destination unique, chaleureuse, si plaisante à découvrir !

Editorial de Marie-Hélène CHAPLAIN

Rédactrice du guide Hachette –Un Grand Week-end en Côte d’Opale – Juillet 2014